CCIQ | Sondage sur la mobilité dans la région de Québec

Sondage sur la mobilité dans la région de Québec

Mardi 31 mai 2022

Priorité à la réduction des GES, au transport en commun et à la fluidité entre les deux rives pour les gens d’affaires


Québec, le 31 mai 2022 – Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), Steeve Lavoie, et la vice-présidente du bureau de Québec de Léger, Cyntia Darisse, dévoilent aujourd’hui les résultats d’une vaste enquête sur la mobilité dans la région de Québec. Les données révèlent les priorités des gens d’affaires en matière de mobilité, ainsi que leur opinion au sujet du 3e lien et du tramway en date de mai 2022.

Priorités en mobilité et appuis aux deux grands projets de transport

Cette enquête permet de dégager quelques constats qui apportent un éclairage nouveau sur le sujet. Pour les gens d’affaires, les trois priorités en termes de mobilité sont :

1-

 

La réduction des gaz à effet de serre : 56 % estiment l’enjeu hautement
prioritaire, 33 % important, pour un total de 89 % ;

2-

 

La fluidité entre les deux rives : 54 % hautement prioritaire, 32 % important,
pour un total de 86 % ;

3-

 

L’augmentation de l’offre en transport en commun : 55 % hautement
prioritaire, 30 % important, pour un total de 85 %.

 
À l’inverse, 58 % des gens d’affaires consultés estiment que la création de nouvelles autoroutes n’est pas un
enjeu prioritaire pour la région.


Troisième lien et tramway

La communauté d’affaires de la région de Québec croit que le projet de tunnel entre les deux rives pourrait avoir un impact positif pour l’activité économique de la région (56%), mais sont moins certains qu’il y aura des bénéfices sur leur propre entreprise (32%) ou sur la qualité de vie des citoyens (49%). La majorité affirme que le troisième lien sera nuisible pour l’environnement (52%).

Concernant le réseau structurant de transport en commun et son tramway, les répondants y voient majoritairement des impacts positifs sur l’environnement (55%) et sur la qualité de vie des citoyens (54%). Ils sont moins nombreux à être convaincus de son impact économique positif pour la région (45 %). En revanche, seulement 16 % d’entre eux anticipent que le projet aura des impacts négatifs pour leur entreprise.

« Nous sommes heureux de vous présenter les résultats d’un sondage qui aura permis aux gens d’affaires d’émettre leur opinion sur les enjeux de mobilité et les différents aspects rattachés aux grands projets de transport de notre région. Les gens souhaitent une meilleure fluidité entre les deux rives et une meilleure offre de transport en commun, et le résultat doit être à la hauteur de leurs attentes tout en respectant l’environnement, ce qui concorde avec l’un des grands axes de notre Vision 2035, qui établit que nous devons développer une mobilité moderne. Comme nous l’avons déjà mentionné, il est de notre responsabilité d’assumer un leadership quant au transport des personnes et des marchandises, et de soutenir le développement de nos entreprises d’ici en veillant à doter Québec d’un réseau de transport moderne et efficace en lien avec les principes de développement durable. La capitale du Québec est la seule ville canadienne de plus de 500 000 habitants à ne pas compter sur un réseau structurant de transport collectif, et il faut remédier à ce manque. Le récent sondage nous permet de constater que les deux projets de transport sur la table actuellement ont le potentiel de répondre aux priorités soulevées en matière de mobilité », souligne le président et chef de la direction de la CCIQ, monsieur Steeve Lavoie.

Méthodologie

Le sondage a été mené sur le web auprès de 626 professionnels, gestionnaires et dirigeants d’entreprise de la région. L’échantillon a été tiré de deux sources : aléatoirement à partir du panel d’internautes de Léger, pour le volet non-membres, ainsi qu’à partir d’une liste fournie par la CCIQ, pour le volet membres. À titre indicatif, pour un échantillon probabiliste de même taille (n=626), la marge d’erreur maximale est de +/- 3,9% (19 fois sur 20).

À propos de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), qui regroupe plus de 3800 membres, sensibilise, mobilise et agit pour favoriser le développement économique de ses membres et de son milieu. Plus important regroupement de gens d’affaires de l’est du Québec, elle est la voix privilégiée de la communauté d’affaires de Québec et l’interlocuteur principal du milieu économique régional.

Pour consulter le sondage Léger, cliquez ici

-30-


Source : Chambre de commerce et d’industrie de Québec

Pour tout renseignement :
Alexandra Masson-Wong
418 558-5760 / amassonwong@cciquebec.ca

Retour aux actualités